Utilisation d’un cadre à tracter en Europe

« La réglementation française n’est pas en accord avec les règles Européennes sur l’utilisation d’un cadre à tracter en Europe. Pourquoi ? Si cela présente un danger, pourquoi tolérer que nos amis anglais, belges… soient autorisés à rouler sur nos routes et autoroutes ? »

Arnaud S. (91) – 24/07/2019


Réponse de la FFCC

En France, en dehors des opérations spécifiques de dépannage, le seul moyen légal et sécurisé de transporter une voiture derrière un camping-car est de poser celle-ci sur une remorque porte-voiture. Cela signifie donc que circuler avec un cadre à tracter n’est pas autorisé. Si les forces de l’ordre sont tolérantes, le conducteur peut s’exposer à une amende, voire d’être contraint de décrocher son véhicule pour pouvoir repartir.

Pourtant, au niveau européen, il est possible pour un camping-cariste d’utiliser un « cadre à tracter ». Ceci afin de pouvoir tracter un autre véhicule sans avoir recours à l’achat d’une remorque porte-voiture.

L’attention des pouvoirs publics a été attirée une nouvelle fois  sur la question de la directive européenne n° 94-20 CE. Le fait de pouvoir tracter une voiture à l’aide d’un camping-car n’est qu’une tolérance de la législation française. La position du ministère de l’Ecologie a été précisée en 2014 dans un texte qui se termine de manière limpide.
« En conclusion, en dehors des opérations spécifiques de dépannage, le seul moyen légal et sécurisé de transporter une voiture derrière un camping-car est de poser celle-ci sur une remorque porte-voiture » (retrouvez le texte intégral en cliquant ici)

L’utilisation d’un cadre à tracter en France vous met donc en situation illégale.


Vous êtes membre de la FFCC, profitez de nos conseils !

Soumettez-nous votre problème