Normes non respectées. Que signifie le classement des campings ?

« Nous avons passé nos vacances dans un camping 4 étoiles dans le Var.  Nous avons été très déçus. En effet, il proposait moins de services que le camping 3 étoiles de l’année dernière dans les Pyrénées Atlantiques ? Les normes sont-elles départementales ? »

Nadia et Raphaël C. (75) – 11/09/2019


« Le classement des campings dépend de nombreux facteurs. Le nombre de m2 par emplacement, le gardiennage, les installations sanitaires, les équipements, … Depuis le 8 juillet 2010, la réforme sur les hébergements touristiques classe les campings de 1 à 5 étoiles. Cependant, ils peuvent aussi décider de ne pas demander de classement.

La qualité de leurs services et le confort de leurs équipements sont les éléments essentiels d’évaluation. Un autre critère important s’ajoute. Il s’agit de leurs bonnes pratiques en matière de respect de l’environnement et d’accueil des personnes en situation de handicap. « 

Réponse de La Fédération


Plus de précisions sur cette réponse :

. Classement des campings : des critères qualitatifs et quantitatifs

Le classement des campings est national et tient compte de normes qualitatives et quantitatives. Atout France, agence de développement touristique de la France, le supervise. Il est attribué pour 5 ans.

On prend en compte 195 critères, répartis en 3 grandes rubriques. Les équipements (piscines, tennis…), les services aux clients (langues étrangères…) et l’accessibilité et le développement durable. De plus, notons que certains critères ont un caractère obligatoire, alors que d’autres sont optionnels.

Ainsi, le camping obtient un nombre de points «obligatoires» et un nombre de points «facultatifs». Son objectif est de pouvoir rentrer dans la catégorie de classement demandée. La combinaison de ces deux types de points est conçue pour permettre la prise en compte de l’identité de chaque camping.

. Classement des campings : des critères évolutifs

Un organisme de contrôle accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation) visite le camping s’il veut conserver son classement ou demander de changer de catégorie. Celui-ci est valable 5 ans.

Dans tous les cas, le contrôle est obligatoire tous les 5 ans, sinon le camping n’est plus classé. Le contrôle est effectué sur la base des critères de classement en vigueur. La dernière grille est mise en application depuis le 1er juillet 2019. Elle est révisée en concertation avec l’Etat, Atout France, les professionnels de l’hôtellerie de plein air et la FFCC, représentante des consommateurs.
Elle aussi doit être revue tous les 5 ans en fonction de l’évolution des technologies et des demandes des touristes de plein air.

. Des précautions à prendre avant toute réservation

Ainsi, nous vous conseillons donc, avant toute réservation, de bien demander au camping s’il propose les services importants pour vous. Cela vous permettra d’éviter toute déception à votre arrivée et tout au long de votre séjour.

Pour vous aider, consultez l’arrêté du 22 octobre 2008 relatif à l’information préalable du consommateur sur les caractéristiques des hébergements locatifs en hôtellerie de plein air. Il vous permet d’obtenir les points essentiels à ne pas oublier de demander avant de réserver. Egalement, il peut vous servir, en partie, si vous campez avec votre propre matériel.

Si malgré vos précautions, vous n’avez pas obtenu les prestations promises, plusieurs recours sont possibles.

. Que faire si malgré tout vous êtes déçus ?

Dans un premier temps, privilégiez une démarche « amiable » auprès du camping.

Dans un second temps, contactez le service juridique de la FFCC si vous êtes membres afin d’obtenir du camping l’arrangement amiable qu’il vous aura refusé.

Enfin, vous avez aussi la possibilité d’engager d’autres démarches amiables ou judiciaires, en passant par une association de consommateurs ou des conciliateurs et des médiateurs de la consommation  qui pourront vous accompagner.

En bref

  • Les campings sont classés selon des critères qualitatifs et quantitatifs.
  • Le classement va de 1 à 5 étoiles. Il n’est pas obligatoire.
  • Prenez vos précautions avant de réserver en demandant au camping les prestations proposées et celles qui ne le sont pas.
  • En cas de déception, vous avez des recours.

Vous êtes membre de la FFCC, profitez de nos conseils !

Soumettez-nous votre problème