Cas d’un emplacement trop petit

Je souhaite aborder le cas d’un emplacement trop petit qui nous a été attribué. En effet, je rentre d’un séjour de quelques jours dans un camping 2 étoiles. Nous étions 4 sur notre emplacement avec une tente familiale. Nous avions du mal à faire le tour de notre tente. Les campings ont-ils des obligations à respecter ?

Jean-Charles A. (26) – 11/05/2020

Réponse de la FFCC sur le cas d’un emplacement trop petit

Superficie minimum

Dans les campings classés, la surface minimale d’un emplacement est de 70 m2 pour les 1 et 2 étoiles. Elle est portée à 80 m2 pour les campings 3, 4 et 5 étoiles.

Cette règle est obligatoire et non compensable dans la grille de classement réalisée par Atout France. Cette grille est révisée tous les 5 ans. Sa dernière mise en application date du 1er juillet 2019.

Les campings doivent donc respecter cette surface minimale, sous peine que leur classement soit supprimé.

Pour se faire, les contrôleurs procèdent à la vérification sur place en mesurant l’emplacement le plus petit du terrain. La superficie d’un emplacement de parking auto privatif à un emplacement est incluse dans la superficie totale de l’emplacement. Cependant attention, il faut pouvoir prouver au contrôleur ce caractère privatif de l’emplacement de parking auto !

Superficie moyenne minimale

La notion de superficie moyenne minimale des emplacements a également été introduite dans la grille de classement. Les organismes de contrôle doivent justifier qu’elle est de 80 M2 pour les 1 et 2 étoiles. Puis, de 89 M2 pour les 3 étoiles, de 100 M2 pour les 4 étoiles. Et enfin, de 114 M2 pour les 5 étoiles.

Pour y parvenir, ils utilisent une règle précise. Superficie totale du terrain de camping en mètres carrés – 20 % / nombre total d’emplacements = superficie moyenne de l’emplacement.

Exemple : pour un camping 3 étoiles de 2 hectares avec 108 emplacements. (20 000 m² – 20%) / 108 = 148 m² de superficie moyenne.

Les 20 % correspondent à la superficie réservée aux cheminements, services et bâtiments du camping.

Que faire si la taille de votre emplacement n’était pas conforme aux normes ?

D’abord et si vous avez des doutes, mesurez-le. S’il n’est pas conforme, parlez-en au camping en demandant un changement d’emplacement.

Dans tous les cas, privilégiez une démarche « amiable » auprès du camping.

Ensuite, contactez le service juridique de la FFCC si vous êtes membres. L’objectif est d’obtenir du camping l’arrangement amiable qu’il vous aura refusé.

Enfin, vous pouvez engager d’autres démarches amiables ou judiciaires. Soit en passant par une association de consommateurs, soit par des conciliateurs et des médiateurs de la consommation.

En bref

  • un camping classé doit proposer une superficie d’emplacement minimale de 70 à 80 M2 selon son nombre d’étoiles.
  • A savoir aussi : une superficie moyenne minimale est également introduite dans la grille de classement qui va de 80 à 114 m2 selon le nombre d’étoiles.

Vous êtes membre de la FFCC, profitez de nos conseils !

Soumettez-nous votre problème