Retour à la page des actualités

Vivre à l’année dans un mobil home : possible ou pas ?

Si vous souhaitez acquérir une résidence de loisirs, vous vous demandez peut être s’il est autorisé de vivre à l’année dans un mobil home.

Publié le 3/04/2024
Lecture 2 min.
vivre à l'année dans un mobil home

Le mobil home s’est largement développé en France, apportant une nouvelle forme d’hébergements pour les vacanciers dans les campings. Si au regard de la loi le mobil home est destiné à une occupation touristique et temporaire, certaines personnes y élisent domicile toute l’année. Mais alors peut-on vivre à l’année dans un mobil home ?

Peut-on vivre à l’année dans un mobil home ?

En France, il est possible d’habiter légalement plus de huit mois dans un mobil home. Ce dernier doit être présent sur un terrain constructible comme un camping ou un parc résidentiel de loisirs (PRL). Il faut cependant payer un loyer en fonction de la consommation d’eau et d’électricité. Tout comme une maison, vous devez assurer le mobil home contre les vols et les effractions.

De même, le prix du loyer dépend également du standing du camping. Les campings se classent en étoiles (de 1 à 5) et fournissent des services et prestations diverses en fonction de ce classement. Il ne faut pas oublier d’ajouter les droits d’entrée du camping, qui peuvent s’élever de 1 000 à 10 000 euros.

Peut-on installer un mobil home sur un terrain privé ?

Si vous souhaitez vivre à l’année dans un mobil home sur un terrain privé, il faudra demander un permis de construire à la mairie. Ou faire une déclaration de travaux si la superficie est inférieure à 20 m². C’est strictement interdit d’installer un mobil home sur un terrain non constructible.