Retour à la page des actualités

Le renouveau des « petits campings » français

Les petits campings proposent généralement des prestations simples, à échelle humaine et, avec le retour de l’inflation, à un tarif très raisonnable.

Publié le 19/04/2024
Lecture 2 min.

Ces campings de moins de 50 emplacements qui ont parfois souffert, notamment lors de la période du Covid, représentent encore plus de 30% de l’offre en France.

Leur nombre a beaucoup chuté au fil du temps et surtout depuis ces 10 dernières années. Ils ont fermé ou ils sont devenus des aires de stationnement pour les véhicules de loisirs mobiles.

Ils sont pourtant très importants car ils offrent des possibilités de vacances à différents types de campeurs : les plus démunis, les plus jeunes, les amateurs de prestations simples, en pleine nature.

LE RENOUVEAU DE CES « PETITS CAMPINGS »

Certains d’entre eux ont évolué, leur permettant de retrouver un nouvel élan depuis quelques années déjà. Ils se sont orientés vers l’accueil de touristes de plein air passionnés par un mode de vacances itinérantes :

  • Les randonneurs
  • Les cyclotouristes (Label « accueil vélo »)
  • Les pêcheurs (label hébergement pêche »)
  • Les motards…

      On est certain d’y trouver des emplacements nus, quelle que soit sa façon de camper.

        De plus, depuis l’après crise du Covid, le camping plus authentique et traditionnel connait un nouvel engouement.

        Beaucoup de campeurs ont besoin de vivre des vacances simples, déconnectées, dans un environnement vert et aéré. Entre autre, les nouvelles générations qui prennent en compte l’impact de notre mode de vie sur la planète. Ils se retrouvent dans une ambiance paisible et n’ont souvent pas besoin de réserver.

        Les vacances dans un camping à la ferme permettent aussi aux jeunes enfants d’avoir un accès à la nature, à l’agriculture, aux animaux. Il peut aussi rappeler aux parents les vacances qu’ils ont pu passer dans ces campings authentiques.

        Pour les petits budgets, séjourner dans ces petits campings abordables permet de se faire des petits plaisirs à côté, ce qui ne serait pas le cas s’ils fréquentaient les campings de type « clubs ».

        LES EMPLACEMENTS NUS RENDUS VISIBLES

        La FFCC a mis en place une application « FFCC Tourisme et plein air » pour mettre en lumière en temps quasi réel les campings ayant de la disponibilité en emplacements.

        Comment ça fonctionne ?

        Sur la carte interactive de l’application, un pictogramme représente les campings. A côté de celui-ci, un rond coloré donne en un coup d’oeil leurs disponibilités en termes d’emplacements.

        Rond vert : il y a de la place, rond orange : peu de disponibilités, rond rouge : pas d’emplacement libre.

        Cette application mobile est ouverte à tous et gratuite. Un espace premium réservé aux membres de la FFCC sera ouvert cet été 2024.