Retour à la page des actualités

Comment se déroule une visite d’usine ?

Les camping-caristes sont bien loin d’imaginer comment sont fabriqués les véhicules de loisirs. Alors quoi de mieux que de visiter une usine !

Publié le 11/07/2024
Lecture 1 min.

Exceptionnellement, le Groupe Rapido organise des visites d’usine, sur une demi-journée. Le Rapido Camping-Car
Club de France, affilié à la FFCC, en a profité pour faire découvrir, en mars dernier, le site de Mayenne à ses nouveaux adhérents.

L’occasion, pour chaque visiteur, de comprendre, dans les grosses lignes, le processus de fabrication, le savoir-faire et le travail minutieux effectué à chaque étape de la production de camping-cars.

Les visiteurs assistent d’abord à la présentation du Groupe Rapido faite par Christian Pelletier, président du Rapido Camping-Car Club de France.

Tout commence dans les années 1960, avec la caravane pliante Rapido (1er prix Concours Lépine) qui a fait les beaux jours des campeurs quelques décennies plus tard.

L’usine mayennaise devient alors un des plus importants fabricants de camping-cars. Pour fabriquer un véhicule de loisirs, il ne faut pas loin de 2000 pièces de menuiserie, confectionnées dans un atelier hautement mécanisé (commandes numériques). Tous les éléments sont usinés sur place.

La visite se poursuit dans la nouvelle usine d’assemblage, en passant d’abord par l’entrepôt des pièces détachées, qui est alimenté en permanence par un ballet de camions qui viennent l’approvisionner (environ deux semaines de stock).

Puis, passage sur les chaînes, où débute la préparation des châssis des porteurs qui arrivent nus. Les premières transformations portent sur la pose d’un plancher pour la cellule. Après cela, la chaîne d’assemblage du mobilier et
du plancher.

Les meubles sont montés avant d’être livrés, quasiment prêts pour la pose. L’étape “aménagement intérieur” consiste à donner du cachet aux camping-cars.

La visite s’achève par le test d’étanchéité. Une fois le camping-car fabriqué, il passe sous une arche et est
arrosé par des jets d’eau afin de contrôler sa résistance à l’humidité.

Propriétaires ou futurs propriétaires d’un camping-car ou d’un fourgon, nous avons toujours eu l’envie de connaître
la manière dont sont fabriqués, assemblés… les véhicules de loisirs.

Si la fabrication des différents constituants est mécanisée, la majorité de l’assemblage se fait à la main, de façon artisanale. Comme tous ceux qui ont pu visiter une usine de ce type, vous regarderez différemment votre camping-car.

Le Rapido Camping-Car Club de France peut, deux fois par an à Mayenne, organiser cette visite.

Si à votre tour, vous désirez découvrir l’usine, prenez contact via le site www.r3cf.fr