LAC DU LIT AU ROI

MASSIGNIEU DE RIVES . Auvergne-Rhône-Alpes

Taille du camping
  • Nombre de places : 132
  • Superficie du camping : 3 ha
Équipement
  • Piscine de plein air
Label
  • Camping Qualité
Chaînes
  • CAMPING CHEQUE
  • HOLIDAY CHEQUE

Avantages Camp'in France

Promotions hors-saison
  • Emplacement : 10 %
  • Location : 10 %
Hors-saison :
Du 28/03/2020 au 07/07/2020
et du 24/08/2020 au 04/10/2020

Contact

Adresse
La Tuillière
01300 MASSIGNIEU DE RIVES
Téléphone
04 79 42 12 03
Email Site internet

Idées de sorties à proximité

Date
Catégories
Mots clés
Auteurs
Types de pratiques
Longueur
Difficulté
Durée
243 résultats
marqueur-circuit
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du poi

Patrimoine du village de Cressin-Rochefort

Les Romains affluèrent sur la commune après la conquête, en 58 avant J.C., et y vécurent dans de grandes villas. Quelques tombeaux furent retrouvés, notamment celui du Lit du Roi. Au Vème siècle c’est l’invasion Burgonde et au VIIème siècle le Bugey entre dans l’empire de Charlemagne. A l’époque, le Bugey était divisé en trois parties, la commune de Cressin étant dans la part de Lothaire. La seigneurerie de Rochefort apparaît au XIIe siècle et ne disparaîtra pas avant 1793. Après la destruction de l’ancienne église Saint Etienne, la nouvelle église fut construite grâce à de nombreux dons. Les travaux s’achèvent en 1871 et le clocher fut construit un an plus tard. L’église de style ogival peut être décrite comme l’une des plus gracieuses du Bugey. Elle comporte une pierre commémorative de la famille Récamier. Au carrefour du C.C.37 et du chemin qui mène à Rochefort se trouve une statue de la vierge. Il est écrit sur le socle « ils m’ont établie leur gardienne ». Il ne reste qu’un lavoir sur la commune de Cressin-Rochefort. Il est situé à Parissieu, adossé au mur de la propriété Récamier. Il est constitué de belles pierres à laver et d’un beau toit à charpente. On retrouve sur la commune plusieurs demeures historiques : - La maison des douanes qui a rempli ses fonctions jusqu’en 1861 (date à laquelle l’activité a disparue sur les registres de recensement de la population). Cette demeure pittoresque est aujourd’hui en ruine. - La maison Chambard qui est la demeure que Claude Antoine Récamier donna à la commune pour en faire une école. - Le château Carpin, à l’allure d’un hôtel particulier, est la copie exacte de celle que possédait un parent de Marius Carpin à Saint-Cloud. - La propriété Récamier où nous trouvons les trois résidences des membres de la famille.

Cressin 01350 Cressin-Rochefort
- Apidae -
- Apidae -
Image du poi

Lac de Barterand

Ce lac naturel à l’aspect un peu sauvage en hiver, lieu de pêche prisé des passionnés, prend des allures de petite Côte d’Azur dès les beaux jours.
La baignade y est surveillée en juillet et en août. La pratique du paddle n'est pas autorisée. Un circuit de randonnée pédestre de 7 km (2h) permet d’en faire le tour et d’admirer au passage les légendes du Bugey sculptées à même la roche : Gargantua et La Vouivre

Route de Barterand 01350 Pollieu
- Apidae -
- Apidae -
Image du poi

Patrimoine de Massignieu-de-rives

L’ancien presbytère (départ du port - direction le hameau des Ecrivieux) : De style Renaissance, il est doté d’une toiture avec des pignons à redents, de fenêtres à meneaux et d’ouvertures en accolades. Le Lavoir des Ecrivieux (lieu-dit La Poissonnière) : Les lavoirs sont nombreux dans le village et ses hameaux ; réalisés en pierre polie, dotés de poutres apparentes, parfois restaurées ou remplacées et d’une couverture en tuiles ; celui-ci bénéficiait d’une eau venant d’une source qui alimentait la réserve à truites du seigneur de Rochefort. La chapelle de Saint Roch comporte un petit oratoire dédié en réalité à Notre Dame du Bon Secours, réalisé en 1930. Le four banal fut restauré en 1926. Chaque hameau avait son four banal où chaque famille cuisait tous les 15 jours son pain. Le château : Il fut le siège de la seigneurie des Ecrivieux au XIVe siècle. Il fut cédé au XVIIe siècle, à un parent : Claude de Mareste, bailli du Bugey, seigneur de Lucey et de Culle (Culoz). De nombreuses familles se succédèrent dans ce château pour finir aux mains des Rochefort au XVIIIe siècle. Quelques vestiges subsistent : la tour, son escalier à vis, ses fenêtres à meneaux, son immense salle avec un plafond à la française, ses accolades. Une cheminée monumentale permettait de cuire un boeuf entier. L’église Saint Martin : Une première église présente aux Ecrivieux au XVe siècle, ne suffisait plus à accueillir une population croissante. Monseigneur Devie ; évêque de Belley (1823-17852), lors d’une cérémonie de communion, invita la commune à se doter d’une église plus grande ce qu’elle fit en 1838, récupérant ainsi une partie de celle existante aux Ecrivieux. La fontaine Paccard (parking en face de la mairie) : Paccard est le nom d’un des derniers maires qui a marqué l’histoire du village. Elle servait de fontaine et d’abreuvoir en ce lieu. Fontaine en pierre, avec un beau soubassement dans lequel elle est encastrée.

01300 Massignieu-de-Rives
- Apidae -
- Apidae -
Afficher plus