CAMPING MUNICIPAL

NOIRÉTABLE . Auvergne-Rhône-Alpes

Taille du camping
  • Nombre de places : 40

Avantages Camp'in France

Promotions hors-saison
  • Emplacement : 10 %
Promotions en saison
  • Emplacement : 5 %
Hors-saison :
Du 16/04/2020 au 30/06/2020
et du 01/09/2020 au 15/10/2020
En saison :
Du 01/07/2020 au 15/10/2020

Contact

Adresse
La Roche
42440 NOIRÉTABLE
Téléphone
06 82 26 76 34
Email Site internet

Idées de sorties à proximité

Catégories
Mots clés
Auteurs
Types de pratiques
Longueur
Difficulté
Durée
39 résultats
marqueur-circuit
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du circuit

Sentier de la résistance n°22

La région de Noirétable, située dans le Haut-Forez, est limitrophe du Livradois et de la montagne Thiernoise. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, certains de ses habitants ont contribué, ont contribué à la Résistance et à la libération, à la libération de la France du joug nazi. Brigandet, Salgo, Ackermann, Pontadit, Raillère, Monier et bien d’autres ont gravé leur nom dans la Résistance locale. C’est leur histoire et leur engagement pour le combat de la liberté que vous allez découvrir, tout au long de ces chemins de mémoire, qu’ils ont sillonnés, à l’époque. Le circuit proposé, de 17km, est en forme de huit. Il pourra donc être accompli en deux parties. Il est ouvert aux vététistes (dénivelé important). Le point de départ est situé près de la jolie fontaine couverte (dont l’eau fraîche et naturelle fait le bonheur des randonneurs et des cyclistes), à la sortie du hameau de Morand, sur la commune de la Côte- en- Couzan, en direction de Jeansagnière. Huit plaques souvenir, soulignant les événements marquants, jalonnent ces sentiers Les textes et les photographies qui les illustrent, pour la plupart d’époque, donnent un aperçu de l’histoire de la Résistance dans cette région, de la naissance d’un des premiers maquis STO (Service du Travail Obligatoire), stationné au au rocher du Ché Gronlé, à la création et aux actions du « Camp Désiré l’Archevêque», avec Paul Hoche Brigandet et Elmer Salgo. Plusieurs personnes, citées sur les plaques, ont laissé leur vie dans ce rude mais glorieux combat que fut la Résistance. C’est pour ne pas oublier l’engagement patriotique et le sacrifice de tous ces résistants qu’ont été créés les sentiers de la Résistance. Outre le sujet principal, c’est-à-dire l’histoire de la Résistance en pays nétrablais, ceux qui emprunteront ces sentiers, découvriront aussi des sites hors thème : -de magnifiques paysages, notamment des amoncellements de rochers rappelant la dernière glaciation, -les vestiges d’un ancien village composé d’environ seize huttes, peut-être, selon la tradition orale, une ancienne maladrerie où étaient isolés les lépreux, -les ruines d’une ancienne scierie, blottie au milieu de la forêt : la scierie « Natole » (Anatole Giraudier), qui fonctionnait grâce à l’énergie hydraulique fournie par un petit ruisseau coulant à proximité de superbes croix, dont des croix de donne. Il ne vous reste plus qu’à mettre vos chaussures de marche pour partir à la découverte d’une page d’histoire locale et de superbes paysages de notre région du Haut-Forez.

7.4 km
2h
Facile
Chavannerin 42111 La Côte-en-Couzan
- Office de Tourisme Loire Forez -
- Office de Tourisme Loire Forez -
Image du circuit

Sentier de la résistance n°23

La région de Noirétable, située dans le Haut-Forez, est limitrophe du Livradois et de la montagne thiernoise. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, certains de ses habitants ont contribué, ont contribué à la Résistance et à la libération, à la libération de la France du joug nazi. Brigandet, Salgo, Ackermann, Pontadit, Raillère, Monier et bien d’autres ont gravé leur nom dans la Résistance locale. C’est leur histoire et leur engagement pour le combat de la liberté que vous allez découvrir, tout au long de ces chemins de mémoire, qu’ils ont sillonnés, à l’époque. Le circuit proposé, de 17km, est en forme de huit. Il pourra donc être accompli en deux parties. Il est ouvert aux vététistes (dénivelé important). Le point de départ est situé près de la jolie fontaine couverte (dont l’eau fraîche et naturelle fait le bonheur des randonneurs et des cyclistes), à la sortie du hameau de Morand, sur la commune de la Côte- en- Couzan, en direction de Jeansagnière. Huit plaques souvenir, soulignant les événements marquants, jalonnent ces sentiers Les textes et les photographies qui les illustrent, pour la plupart d’époque, donnent un aperçu de l’histoire de la Résistance dans cette région, de la naissance d’un des premiers maquis STO (Service du Travail Obligatoire), stationné au au rocher du Ché Gronlé, à la création et aux actions du « Camp Désiré l’Archevêque», avec Paul Hoche Brigandet et Elmer Salgo. Plusieurs personnes, citées sur les plaques, ont laissé leur vie dans ce rude mais glorieux combat que fut la Résistance. C’est pour ne pas oublier l’engagement patriotique et le sacrifice de tous ces résistants qu’ont été créés les sentiers de la Résistance. Outre le sujet principal, c’est-à-dire l’histoire de la Résistance en pays nétrablais, ceux qui emprunteront ces sentiers, découvriront aussi des sites hors thème : -de magnifiques paysages, notamment des amoncellements de rochers rappelant la dernière glaciation, -les vestiges d’un ancien village composé d’environ seize huttes, peut-être, selon la tradition orale, une ancienne maladrerie où étaient isolés les lépreux, -les ruines d’une ancienne scierie, blottie au milieu de la forêt : la scierie « Natole » (Anatole Giraudier), qui fonctionnait grâce à l’énergie hydraulique fournie par un petit ruisseau coulant à proximité de superbes croix, dont des croix de donne. Il ne vous reste plus qu’à mettre vos chaussures de marche pour partir à la découverte d’une page d’histoire locale et de superbes paysages de notre région du Haut-Forez.

12 km
2h15m
Moyen
Chavannerin 42111 La Côte-en-Couzan
- Office de Tourisme Loire Forez -
- Office de Tourisme Loire Forez -
Image du circuit

Le lit de la Vierge

Une randonnée sur l’ancienne frontière médiévale entre le Puy-de-Dôme et la Loire matérialisée par des bornes royales armoriées. Les bois mènent à un chaos rocheux appelé le « Lit de La Vierge ».

Départ - Depuis le village de Rossias, emprunter le chemin qui monte à gauche d’un hangar en bois. Au carrefour en T, tourner à droite pour rejoindre la route goudronnée. A la petite route, l’emprunter à droite. A la patte d’oie, continuer sur la même route légèrement à gauche. Environ 400 m plus loin, laisser la route qui descend aux Grangettes et poursuivre sur la même route 1 - 500 m plus loin, suivre la route qui monte très nettement à gauche vers une maison forestière ; longer celle-ci et continuer sur cette petite route qui devient rapidement chemin. Au croisement, poursuivre tout droit sur la piste forestière. Arrivé dans un virage de la D 42, monter le chemin gravillonné sur la gauche. Le chemin devient une piste forestière que l’on suit toujours. Au carrefour de quatre chemins, monter en face. 2 - Après la montée, sur un replat, quitter le large chemin pour prendre une petite sente à droite puis, 150 mètres plus haut, tourner à gauche au niveau d'une borne en béton. On suit alors un fossé qui sépare les départements du Puy-de-Dôme et de la Loire (limite très ancienne qui reprend une frontière médiévale matérialisée par des bornes armoriées). 3 - On quitte le fossé pour tourner à gauche et rejoindre le Chaos rocheux au sommet duquel se situe le lit de la Vierge (possibilité d'accéder au sommet : prudence, rochers glissants) ; (vue sur les Alpes, les Monts du Forez, la Chaîne des Puys). Au pied du chaos, prendre une sente à droite et poursuivre jusqu’à une clairière (croix de Saint-Guillaume) d’où partent plusieurs chemins. 4 - Emprunter la piste à gauche qui descend (attention : ne pas emprunter le chemin à gauche juste avant la clairière). Au croisement, continuer sur le même chemin. Au croisement suivant, prendre à gauche jusqu'aux maisons de la Sagne, prendre à gauche, au carrefour, prendre à droite, puis le premier chemin qui monte à droite et enfin une petite sente qui descend à droite a la route, tourner à gauche et traverser Sugier. La route devient chemin et redescend vers le village de Rossias.

11 km
3h30m
Facile
Rossias 63120 Vollore-Montagne
- Conseil Départemental du Puy-de-Dôme -
- Conseil Départemental du Puy-de-Dôme -
Afficher plus