CAMPING LA ROCHELAMBERT

SAINT-PAULIEN . Auvergne-Rhône-Alpes

Taille du camping
  • Nombre de places : 105
  • Superficie du camping : 4 ha
Équipements
  • Piscine couverte
  • Piscine de plein air
Labels
  • Clef verte
  • Qualité Tourisme
Chaîne
  • FLOWER

Avantages Camp'in France

Promotions hors-saison
  • Emplacement : 17 %
Hors-saison :
Du 16/05/2021 au 03/07/2021
et du 28/08/2021 au 26/09/2021

Contact

Adresse
Route de Lanthenas
43350 SAINT-PAULIEN
Téléphone
04 71 00 54 02
Email Site internet

Idées de sorties à proximité

Allègre aux deux volcans
blur-effect
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans
Allègre aux deux volcans

Allègre aux deux volcans

Au départ du point info touristique, vous n’aurez qu’à emprunter le circuit “Allègre aux deux volcans” balisé en jaune d’une durée d’1h30.

Ce circuit est facile. Il ne nécessite pas de chaussures de marche.

Une pente forte au départ, mais tout le reste se fait avec peu de dénivelé.

Un carnet de voyage ludique vous guidera également.

1 h 30 mn
Facile
4.6 km
max. 1099 m
min. 1024 m
151 m
-149 m
Style : À la campagne
Public : Famille
Thématique : Patrimoine
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Circuits à proximité

Point de départ

15 Rue du Mont Bar
43270 Allègre
Lat : 45.1999Lng : 3.71271
Image du poi
1 Des chemins pavés pour porter l’eau

Le « charreyron » était un des chemins qu’utilisaient les porteurs d’eau à raison de deux sous pour deux seaux depuis Fonteline.
En 1912, il fut créé le premier réseau d’eau courante. La réalisation constituait d’ailleurs, pour le bourg, un progrès, important. L’eau qui venait de Fix, remplaçait avantageusement celle que les porteurs d’eau amenaient.
Au cours des années 2000, d’autres travaux furent entrepris sur les captages d’eau de Fonteline

On en parle dans un journal du 18 mars 1960
« Il comptait parmi les premiers de la Haute-Loire. Celui d’Allègre fut construit dans sa partie la plus ancienne à partir de 1912. Les tranchées furent achevées par des prisonniers de guerre allemands et cela coûta 100 000 Francs or ».

12 Rue du Mont Bar 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
2 A l’abri des remparts

Vous êtes face à la première ligne de rempart qui protégeait la ville d’Allègre. Le mur qui se poursuit sur une hauteur importante marque la trace des anciennes fortifications. Les maisons situées au-dessus ont su utilisé ce dénivelé pour s’élever de façon imposante lorsque la muraille n’a plus été utilisée.
La mémoire a surtout retenu le siège de la ville par le Duc de Nemours en 1593. Ce commandant en chef a réussi à ouvrir une brèche dans la muraille en faisant tirer au canon depuis le pied du mont Bar.
Il vous suffira de vous retourner pour observer le site d’où sont partis les boulets qui sont venus heurter la muraille.
Le pré situé près du collège d’Allègre est encore appelé le pré du canon.

45.2011, 3.71278
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
3 Quand il pleut sur le mont Baury, les sources de Fonteline se remplissent

Ici à Allègre, on a longtemps cru que les sources de Fonteline, situées dans le vallon entre le mont Baury et le mont Bar, étaient alimentées par une nappe d’eau provenant de la base de ce volcan.
Pour améliorer le réseau de Fonteline, la mairie s’est appuyée sur les travaux du géologue Pierre Boivin, après observation d’une tranchée d’exploration, pour mieux comprendre la circulation de l’eau en profondeur et aménager les nouveaux captages. L’eau ne venait pas de la base du mont Bar mais bien du mont Baury.
L’eau de pluie qui tombe sur le mont Baury s’infiltre lentement sous le volcan avant d’atteindre les terrains imperméables constitués par des roches proches du granite. Le plateau au pied du mont Baury est une ancienne coulée de lave. A sa base, un petit niveau de roches volcaniques perméables (des scories) permet à l’eau de s’écouler très lentement sous forme d’une nappe phréatique.
Au pied du mont Bar, le petit dénivelé crée par le vallon permet à l’eau de ressortir à travers les nombreux éboulis provenant du mont Bar.

45.2039, 3.71194
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
4 La vallée de la Borne

Votre regard va porter sur des plateaux dont la régularité est seulement interrompue par la vallée de la Borne occidentale. C’est un très vieux plateau de roches cristallines qui a été aplani il y a plus de 250 millions d’années. La rivière la Borne a creusé sa vallée depuis seulement un million d’années.
Ces temps longs géologiques ont ainsi façonné l’ossature du paysage qui s’offre à votre regard.
La Borne sur la commune d’Allègre n’est pas seule. Elle est accompagnée d’une autre Borne, la Borne orientale, qui passe à l’est du mont Bar.
Ce sont les lourdes masses volcaniques du Mont Baury dans votre dos, et du Mont Bar que vous reverrez en revenant à Allègre, qui ont obligé ces deux bras de rivière à suivre leur propre chemin. Les deux se rejoignent en aval pour donner la Borne qui se jette dans la Loire.
La borne occidentale entaille le plateau granitique où votre regard distinguera sur la gauche, un petit relief boisé qui s’échappe de la monotonie du plateau.
C’est le Montchaud, humble vestige d’une vieille cheminée de volcan. Au-delà et de part et d’autres, les volcans ne se sont pas exprimés.
Ce paysage a changé depuis la période d’avant la guerre de 39-45. Les arbres étaient moins présents surtout en bord de Borne et des nombreux petits affluents qui la rejoignent. Les prairies n’étaient pas dominantes, c’étaient souvent les labours et donc des cultures qui dominaient le paysage.
Les villages que vous repérez dans le paysage se répartissent sur trois communes : au loin la Chapelle Bertin et plus près de vous Allègre et Montlet.

Pouzols 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
5 Les moulins de la Borne

Dès le XIVe siècle, des moulins existaient en Haute-Loire.
Les moulins relevaient de la banalité seigneuriale, impôt payé au seigneur, en échange de l’usage de l’installation. C’était le cas du moulin Picard installé près de la Borne et qui était soumis à l’autorité du baron d’Allègre.

La roue horizontale en fer est le premier mécanisme d’entraînement sous la charge de l’eau
relâchée à partir de l’écluse toute proche. L’arbre relié à la roue horizontale traverse une meule dormante sur laquelle tourne la meule qui écrase le grain. C’est ce mécanisme qui a fait le succès durable des moulins jusqu’au XXe siècle.

26 moulins installés au fil de la Borne utilisaient au mieux l’énergie hydraulique de ce petit torrent.

Les Rivaux 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
6 La potence en ligne de mire

Vous aurez du mal à le croire mais la potence n’a jamais existé. On n’a pendu personne à cet endroit.
C’était tout simplement un vestige du mur de façade (la courtine) du château situé entre deux tours. Les habitants d’Allègre revendiquent portant le nom de potence.
Après la deuxième guerre mondiale, la potence s’est en partie effondrée. Les habitants d’Allègre étaient consternés.
Tout le monde prit soin de ces éléments du patrimoine qui furent remis en place en 1952. Cette première consolidation se fit alors avec le renfort d’un savant échafaudage de bois mis en place par l’entreprise Perre du Puy-en-Velay.
En 1976, l’architecte des Bâtiments de France décela des fissures inquiétantes dans chaque tour sur la face nord.
C’est en 1979, que les travaux de consolidation entrèrent dans une phase active. L’entreprise Flauraud était à pied d’œuvre. L’échafaudage métallique était moins impressionnant que celui de 1952, mais La potence fut sauvée.

45.2008, 3.71111
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
7 Une tour qui n'en n'est pas une

Le charreyron (chemin) que vous empruntez a été restauré en 2017 par un chantier international de jeunes.
Sa bordure sur le côté droit du chemin vous aidera à retrouver la ligne de remparts qui constituait la troisième enceinte du château d’Allègre.
Cette troisième ligne de défense comportait neuf tours qui permettaient de faire le guet et de défendre le château en cas d’attaque.
Devant vous, un petit pigeonnier vous donnera l’impression d’une ancienne tour appartenant aux fortifications. Il n’en est rien. Par contre la deuxième ligne d’enceinte rejoignait la troisième ligne à l’emplacement du pigeonnier.
La fin des conflits et des guerres civiles a incité les autorités à progressivement abandonner les remparts. De nouveaux besoins sont apparus. La population s’est emparée de ces nouveaux espaces pour bâtir et récupérer de nombreuses pierres que vous retrouverez dans les murs actuels.
Pour vous repérer, utilisez le plan des fortifications d’Allègre.

45.2011, 3.71111
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
8 Des visites royales

Les rois de France qui se sont rendus en pèlerinage à Notre-Dame du Puy furent reçu dignement au château d’Allègre.

C’est le chroniqueur Etienne Medicis qui habitait au Puy, à la charnière XV è - XVI è qui nous en fait le récit :
- Le 24 décembre 1424, le roi Charles VII vint au Puy accompagné de la reine. Ils demeurèrent au château d’Espaly jusqu’un en janvier 1425. Ils se rendirent plusieurs fois en visite à Notre-Dame du Puy. Puis le roi partit et alla coucher à Allègre.
La guerre de cent ans n’était pas encore terminée. Elle allait s’achever en 1453 et il était important pour le roi de conforter ses bonnes relations avec les territoires alliés dans la lutte contre les anglais.
Le jeudi 17 juillet 1533, c’est au tour de François I er de coucher à Allègre et le lendemain il vint dîner au château de Polignac avant de faire son entrée officielle à quatre heures de l’après-midi au Puy.
Il se rendait à Marseille pour conclure le mariage de Catherine de Médicis, nièce du pape avec son second fils qui allait devenir Henri II. Son détour par Allègre lui permettait d’exaucer son vœu, fait dans les prisons de Charles Quint à Madrid, de venir vénérer notre Dame du Puy après sa libération.

8 Rue des Clostres 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
10 La place du Marchédial

Les foires et marchés d’Allègre ont très longtemps eu une très bonne réputation. La place du Marchédial et les rues proches étaient noires de monde et d’animaux.
Aujourd’hui les fêtes médiévales d’Allègre animent pendant deux jours, en été, le patrimoine d’Allègre. De nombreux spectacles de danse et de jonglerie, des démonstrations de forge, une grande déambulation en costume dans les rues, tout cela fait revivre le passé historique de la cité.
Journal la Haute-Loire du 17 mai 1894 :
« La fête patronale bat son plein. A 10 heures et demie du matin, pompiers et jeunes gens montent sur des chevaux enrubannés. A 10h34, les pompiers, tambours et clairons en tête se rendent devant l’église pour attendre la sortie de la messe.
A 2 heures de l’après-midi les jeux reprennent : Au mât de cocagne, un jeune homme d’une quinzaine d’années a exécuté un véritable tour de force en montant successivement deux fois à la cime du mât et en redescendant la tête en bas, les bras croisés sur la poitrine, ne se maintenant à l’arbre que par les jambes ».

1 Rue du Château 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
10 Le balcon des volcans du Velay

Ce bâtiment a une histoire :

- Les élus municipaux firent construire sur ce site, après 1824, la première mairie d’Allègre. La mairie déménagea ensuite en 1884 et, à sa place, les élus firent édifier un lavoir couvert.

- Dans le cadre de la valorisation du bourg d’Allègre les élus en 2017 décidèrent d’en faire un observatoire du paysage ouvert sur le mont Bar, avec une large échappée sur les volcans et le plateau du Velay occidental : le Devès.

Si vous êtes visiteur ou randonneur, une table vous permettra de pique-niquer. Si vous êtes contemplatif, une lunette d’observation et une table d’interprétation vous présenteront le paysage remarquable ouvert sur les volcans du Velay.


Allez-y, poussez la porte du temps pour accéder à ce formidable belvédère. Vous ne le regretterez pas.

14 Place du Marchédial 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
11 Protéger les habitants de la ville d’Allègre

A vous de chercher les moyens de défense de la porte de Monsieur.
Vous retrouverez facilement les gonds qui permettaient de tenir les lourdes portes et surtout de les fermer en cas d’attaque. Deux poutres en bois massif soutenaient la porte en cas de tentative d’enfoncement par un bélier.
Vous repérerez facilement les cavités qui accueillaient les extrémités carrées des poutres dans la muraille.
En levant les yeux au ciel et de part et d’autre de la porte, une cavité laissait descendre une lourde herse en fer qui constituait un autre rideau de défense.
Devant la porte quelques pierres en avancée témoignent d’une construction disparue. Ce sont d’humble vestiges d’un dispositif de protection en avancée de la porte : la barbacane. Si les ennemis franchissaient la porte de la barbacane, ils se trouvaient exposés aux tirs des défenseurs.
Les meurtrières des tours permettaient l’installation de couleuvrines (armes à feu individuelles).

3 Place du Marchédial 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
Image du poi
12 Des changements dans le quartier

Une carte postale, éditée quelques années après le départ de germaine Tillion, permet de retrouver l’ambiance du quartier où elle a passé ses sept premières années entre 1907 et 1914.
L’immeuble abritait alors les logements de sept gendarmes.
A proximité, la bascule (poids public) était déjà là, au service de la mesure des chargements de grains et autres produits agricoles. C’était aussi un café bien placé. Les publicités pour les alcools en vogue figuraient sur les murs.
Le garage et les premières voitures dont une B14 sont également évocateurs de l’utilisation de nouveaux moyens de déplacement. Le quartier était un centre actif de la vie d’Allègre.
L’immeuble qui a accueilli la famille Tillion a été raccordé avec l’immeuble voisin en 1927.
A vous d’observer la carte postale et de retrouver tous les changements !

22 Rue du Mont Bar 43270
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
- Maison du Tourisme de la Haute-Loire -
L’application Cirkwi est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
L’application Cirkwi est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
L’application Cirkwi doit être préalablement installée sur votre téléphone.
Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/160740?storesstores
Vous n’avez pas encore installé l’application Cirkwi sur votre téléphone ?
Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.