CAMPING DE LA FERME ST PAUL

EBERSHEIM . Grand Est

Taille du camping
  • Nombre de places : 6
  • Superficie du camping : 1 ha
Équipement
  • Piscine de plein air

Avantages Camp'in France

Promotions hors-saison
  • Emplacement : 15 %
  • Location : 20 %
Promotions en saison
  • Emplacement : 10 %
  • Location : 15 %
Hors-saison :
Du 15/04/2021 au 30/06/2021
et du 01/09/2021 au 30/09/2021
En saison :
Du 01/07/2021 au 30/08/2021

Contact

Adresse
RD 1083
67600 EBERSHEIM
Téléphone
03 88 85 71 80
Email Site internet

Idées de sorties à proximité

Catégories
Auteurs
Types de pratiques
Longueur
Difficulté
Durée
21 résultats
marqueur-circuit
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du circuit

Alsace centrale: l'Ortenberg et le Bernstein (67)

Les châteaux de l’Ortenberg et du Bernstein

Les deux châteaux de l’Ortenberg et du Bernstein représentent la forme la plus achevée de l’architecture militaire du XIIIe siècle : un donjon pentagonal, destiné à faire ricocher les projectiles, orienté côté attaque, protégeant ainsi habitations et basse cour. Le château du Bernstein, du début de ce siècle, servit de modèle à son voisin, l’Ortenberg. Ce dernier, construit en trois ans (1262-65) par Rodolphe de Habsbourg, présente en plus une chemise qui sert de bouclier au donjon. Autre innovation : les archères avec chambres de tir ménagées dans l’épaisseur du mur. Tous deux construits sur des éperons de granite très dur, il fallut recourir à des citernes pour leur approvisionnement en eau. Leur position dominante offre un magnifique panorama sur la plaine d’Alsace.

­À la découverte des plus beaux châteaux du 13e siècle, à travers le vignoble et les forêts du Bernstein.

1/ Au bas du parking, prendre le chemin viticole (triangle rouge à à travers le vignoble puis la forêt jusqu’au château de l’Ortenberg (juché sur un éperon granitique au débouché des vallées de la Liepvrette et du Giessen, il est caractéristique de l’architecture militaire du 13e. Visite : porte de la basse cour, passerelle(ancien pont-levis), haut-château avec son donjon et la citerne entre donjon et mur intérieur).

2/ A partir du fossé séparant le château du massif, prendre le GR®5 à droite. Au sommet, à droite, gagner la corniche (vue remarquable sur le donjon, sa chemise face à l’angle d’attaque, et la plaine. La végétation est adaptée à la sécheresse en raison de l’exposition et de la minceur des sols : site protégé). Suivre le GR® qui longe localement des chaos de blocs, jusqu’au carrefour Krieghurst puis poursuivre vers le château du Bernstein (d’époque romane avec son donjon pentagonal orienté vers la montagne, il fut remanié à la fin du Moyen Age dans ses parties basses. Visite : la basse cour, le château avec sa citerne). Monter au donjon (vue remarquable sur Dambach-la-Ville et la plaine).

3/ Prendre ensuite à droite le sentier (disque bleu), qui descend dans la forêt, en direction de la chapelle Saint-Sébastien. En bordure du vignoble, suivre la route sur la gauche (balisage absent) jusqu’à la chapelle (c’est l’ancienne église d’un village disparu, Oberkirch, que ses habitants quittèrent pour Dambach-la-Ville au 14e siècle. Roman et gothique avec des ajouts au 18e, le chœur renferme un maître-autel baroque, hef-d’œuvre d’art rhénan. Derrière la chapelle : un ossuaire, sans doute celui de l’ancien cimetière).

--> Variante de Dambach-la-Ville : descendre au village par le rond bleu. Après la porte de Blienschwiller, prendre aussitôt à droite jusqu’à la mairie. Passer devant l’église et rejoindre la porte de Dieffenthal. Tourner à droite, en longeant le fossé, puis à gauche. Suivre le triangle rouge vers Dieffenthal.

4/ Prendre à droite le sentier viticole qui traverse les grands crus du Frankstein (vue sur Dambach-la-Ville).

5/ Au calvaire, revenir à Dieffenthal par le triangle rouge.

12 km
3h
Moyen
16 r de l eglise 67650 Dieffenthal
- FFRandonnée Alsace -
- FFRandonnée Alsace -
Image du circuit

ALSACE CENTRALE : La forêt de l'Ill*Wald (67)

La réserve naturelle volontaire de l’Ill*Wald

La réserve naturelle volontaire de l’Ill*Wald (« wald » : forêt) concerne 2 000 hectares représentant une mosaïque d’habitats naturels variés. Cet espace intimement lié à la nappe souterraine est parcouru par un dense réseau de cours d’eau : l’Ill, ses diffluences et les rivières phréatiques.

Dans l’Ill*Wald, forêt alluviale de 1500 hectares encore inondée naturellement, on compte au moins cent dix espèces végétales. Elle héberge plus de trois cents daims, la plus grande population sauvage de France. Les prairies recèlent des espèces végétales rares. Elles sont le lieu de nidification de nombreuses espèces d’oiseaux et le lieu de gagnage des mammifères. Dans la roselière des Rohrmatten, un observatoire permet d’observer une avifaune spécifique des milieux humides.

Au cœur de la réserve naturelle volontaire de l’Ill*Wald, sur les traces de la plus grande population de daims en France.

1/Du pont de l’Ill, aller vers le Sud, d’abord sur le trottoir, puis sur la piste cyclable passant devant la maison forestière.

2/ Avant la passerelle, prendre à droite dans l’herbe. Traverser la route en deux temps (prudence). S’engager à droite sur le chemin souvent bordé de troncs, puis à gauche le long du Hollockgraben (graben : fossé) jusqu’au pont sur l’Ill. Au pied du pont, passer la barrière, à gauche, et suivre le chemin conduisant à la lisière. En longeant cette futaie pénétrer progressivement dans la forêt. Au rucher, s’engager dans le chemin en ligne droite qui traverse des plantations d’âges divers. Au coude, virer vers l’Est. Peu après, franchir plusieurs cours d’eau pour arriver ay Schiffwasser.

--> Variante courte possible à gauche (11km, 3h, voir tracé en tirets)

3/ Prendre à droite et longer le cours d’eau vers le Sud. Peu avant la limite sud de la forêt (limite départementale), obliquer sur un sentier à gauche pour emprunter une passerelle suspendue au-dessus de l’Oberriedgraben (prudence) qui est un des bras de l’Ill parcourant l’IllWald. Remonter vers le Nord par le long chemin conduisant à une seconde passerelle.

4/ La franchir pour rejoindre la chapelle du Chêne (abri pour pique-nique).

5/ Reprendre à droite vers le Nord, d’abord en forêt, puis à travers les prairies en passant devant la station de pompage. Traverser la route, rejoindre la piste cyclable qui ramène en ville.

13 km
3h30m
Facile
22 r du president poincare 67600 Sélestat
- FFRandonnée Alsace -
- FFRandonnée Alsace -
Image du circuit

Alsace centrale: le Haut-Koenigsbourg par le GR®5 (67)

La restauration du Haut-Koenigsbourg :

Le château, à l’état de ruine depuis sa destruction par les Suédois en 1633, classé monument historique par la France en 1862, appartenait à la ville de Sélestat. Incapable de subvenir à son entretien, elle l’offrit à Guillaume II en 1899, l’Alsace faisant alors partie du Reich. Séduit par cette forteresse qui avait appartenu aux Hohenstaufen puis aux Habsbourg, l’empereur décida sa reconstruction. Bodo Ebhardt, spécialiste de l’architecture féodale, restaura le château en huit ans dans son aspect du XVe siècle. Le château fut inauguré par l’empereur, sous une pluie battante, le 13 mai 1908. En 1918, le château revenait à la France. Devenu palais national après la deuxième guerre mondiale, il est aujourd’hui l’un des châteaux médiévaux les plus visités.

Du piémont viticole et ses villages, vers l’emblématique château du Haut-Koenigsbourg :

1/ Au pied de l’église (remarquable par son clocher), prendre à gauche le GR®5 (Hollande-Méditerranée, rectangle rouge). Faire le tour de l’édifice (apprécier les remparts et le clocher), puis monter devant le réservoir d’eau (point de vue sur le bourg et la plaine). Poursuivre en montée progressive par la « Glorette » (vers le nord, les châteaux de Scherwiller). Passer ensuite devant l’abri Moerel. Longer le parc de « la Montagne des Singes » (le château du Haut-Koenigsbourg commence à se découvrir à travers des éclaircies de la forêt). Aboutir au lieu-dit La Wick (buvette et restauration en saison).

2/ Poursuivre toujours sur le GR®5, en pente douce d’abord, puis en lacets. Traverser la route (prudence) par deux fois.

3/ Prendre à droite, traverser la route une deuxième fois et continuer en face pour atteindre le château par le Nord (visite possible, environ 1h15).

4/ Du château, redescendre l’escalier et suivre le GR®5 à droite. Traverser la route.

3/ Peu après, suivre le losange jane su « sentier des Ducs » (reliant les bords du Rhin, de Marckolsheim, à Montbéliard dans le Doubs). Passer près du restaurant Schaflaeger pour marcher sur la croupe du Langenberg qui représente la limite départementale (bornes de 1791). Au passage, faire un court détour vers la table d’orientation qui domine Saint-Hippolyte (panorama de la Forêt Noire jusqu’au grand Ballon par beau temps ; on peut même voir les Alpes suisses selon les jours. Au premier plan, le vignoble, les collines : champ de fracture de Ribeauvillé). Poursuivre la descente vers le vignoble, jusqu’aux abords de Saint-Hippolyte (village ancien méritant une visite).

5/ Repartir vers le Nord en prenant le triangle bleu par le vignoble (sur glacis). Juste avant le village d’Orschwiller, gagner à droite le point de vue dominant l’église et la plaine (petite table d’orientation). Rejoindre Kintzheim.

6/ L’effleurer par le haut (volerie des Aigles au pied du château), puis rejoindre Châtenois.

19 km
6h
Difficile
1 A r saint-georges 67730 Châtenois
- FFRandonnée Alsace -
- FFRandonnée Alsace -
Afficher plus